Rue Mohammad Mahmoud, le 10/10/2012

Rue Mohammad Mahmoud, le 10/10/2012

« Celui qui te dit « chaudasse » [en arabe il est écrit batel qui signifie littéralement « héros »], défonce-le [cette phrase est difficilement traduisible littéralement. Elle implique un jeu de mot sur « l’héroïne » et sur l’usage de ses « muscles ».] – Arrêtez le harcèlement ! »


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search