Pourquoi nous allons boycotter le référendum sur la « Constitution d’Ilhâm » ?

Pourquoi nous allons boycotter le référendum sur la « Constitution d’Ilhâm »[1]?

  • Nous boycotterons le référendum, parce que l’armée (al-askar) a renversé le premier président élu démocratiquement dans des élections transparentes. Celui qui renverse un président, suspend une Constitution adoptée par voie référendaire ainsi qu’un conseil consultatif élu, pourra, dans l’avenir, annuler tout ce que tu as voté – c’est dire que ta voix s’écrasera sur le sol et qu’un char pourra l’écraser !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm a été écrite par les représentants de la décadence morale, à l’instar de Ilhâm Châhîn, Layla Ulwî et Khalid Youssef, le réalisateur de la débauche (al-da’ârat), et Mimis du film sur l’homme le plus dangereux du monde quand il interprétait le rôle de « l’étranger » (khawâgât)[2]
  • Nous boycotterons, parce que l’Eglise disposait [au sein de la Constituante] de cinq voix alors qu’al-Azhar n’avait qu’une voix !!
  • Nous boycotterons, parce que l’Eglise s’est immiscée dans le mécanisme de l’interprétation de la charî‘a islamique, et qu’elle voudrait interpréter la charî‘a à sa façon !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution a proclamé l’égalité totale en toutes choses – l’homme hérite comme la femme sur décision de la justice, rien n’est dit sur la Loi (char’) de notre Seigneur…Les homosexuels (al-chawâdh) pourront se marier selon la disposition de la loi parce que la l’égalité est garantie dans la société, selon un point de vue séculariste (almâniyya) !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm a annulé tous les articles qui disposaient que l’identité de l’Egypte était islamique pour la remplacer par [une identité] séculariste !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm a fait de l’armée (al-gaych) un Etat dans l’Etat, personne ne peut lui demander des comptes ni lui demander où est parti l’argent  du pays ?
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm donne des prérogatives à l’armée lui permettant de contrôler n’importe quel immeuble, portion de terre ou projet sans aucune restriction, sous le prétexte de ce qu’ils appellent « la sécurité nationale »…Cela veut dire que demain, si ta maison où tu habites leur plaît, ils peuvent te la prendre !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm a donné des prérogatives immenses [aux militaires] pour juger les civils devant les tribunaux militaires sans aucune restriction ou contrôle – tu te disputes avec un pompier d’une station d’essence « patriotique » parce qu’il te traite mal, tu vas être jugé devant un tribunal militaire
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm a annulé tous les articles qui proclamaient la création d’institutions de lutte contre la corruption au sein de l’Etat…c’est une Constitution qui institutionnalise la corruption et la codifie [comme si c’était une loi sur la bonne foi]. Autrement dit, si un ministre vend des portions de terres appartenant à l’Etat à 25 piastres par mètre ; ensuite il revient et dit que son intention était bonne, il sera acquitté !!
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm va permettre aux hommes d’affaires de revenir au contrôle de tous les leviers et de tous les services de l’Etat
  • Nous boycotterons, parce que la Constitution de Ilhâm annulera la subvention (al-da’m) sur les soins médicaux, sur les produits alimentaires (al-mawwâd al-ghizâ’iyya) et sur les carburants (al-wuqûd) – si tu possèdes de l’argent, tu pourras manger, te soigner et conduire ta voiture, mais si tu n’as rien, tu pourras crever en silence
  • En résumé, la Constitution de Ilhâm mettra fin à la subvention, elle ne te laissera rien à manger et ne te soignera pas. Et si tu vas à la station d’essence et que l’employé te traite mal, et si cela ne te plaît pas, tu vas être jugé devant un tribunal militaire. Si tu as un problème avec ton héritage ou avec une question liée à la Loi, ca ne servira à rien d’aller à al-Azhar pour trouver une solution, parce que l’Eglise ne sera pas d’accord. Ils vont laisser l’homme hériter comme la femme ; ils vont autoriser le mariage entre homosexuels sous prétexte de l’égalité

Boycotte la Constitution d’Ilhâm…une Constitution de militaires [al-‘askar] un [texte] fils de l’Interdit (harâm)

Nous donnons rendez-vous au mois de janvier [2014]…le jour de la restitution de la révolution


[1] Allusion faite à la célèbre actrice égyptienne Ilhâm Châhîn, insultée par le prédicateur islamiste Abdallah Badr sur la chaine satellitaire salafiste al-Hâfiz, le 17 décembre 2012 :https://www.youtube.com/watch?v=M8CDZ5P3u4Q. Lors de l’émission, le prédicateur déniait à l’actrice le droit de parler de l’islam alors que tous ses films « n’étaient faits que de scènes de nudité et de scènes obscènes ». Dans les années 1980, Ilhâm Chahîn et Layla ‘Ulwi ont été critiquées par les milieux conservateurs pour leurs manquements aux normes de la bienséance égyptienne.

[2]L’auteur du tract tourne en dérision l’acteur Samir Sabri, qui interprète le personnage de Mimis dans la comédie égyptienne  “L’homme le plus dangereux du monde”.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *