La campagne avant la campagne (décembre 2017- février 2018)

La campagne de soutien au président Abdel Fattah El-Sissi a débuté dès la fin de l’année 2017, avant même que le président sortant ne se déclare candidat le 19 février 2018. Autour du milieu du mois de décembre, des pancartes et des banderolles apparaissent ainsi à plusieurs intersections du Caire, avec des slogans qui deviennent des phrases clés voire des noms officiels de groupes ou « campagnes » (hamla) pro-Sissi.

Il est important de noter que la grande majorité des pancartes portent la signature soit de personnes qui se présentent comme des gens du quartier (le docteur X, l’ingénieur Y., le député ou le hagg Z., etc.), soit des entreprises ou magasins du quartier.

 

Plusieurs campagnes, qui apparaissent cependant peu coordonnées, se dégagent.

La première, lancée sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook dès septembre 2017, porte le nom « Pour que tu la construises [l’Égypte] » [علشان تبنيها]. Le slogan est mobilisé par différents groupes : on l’observe dès la mi-décembre devant le jardin Dâr al-‘Ulûm dans le quartier de Mounira, le 25 décembre sur le boulevard Ramsis, près du Syndicat des ingénieurs, par le Conseil égyptien pour les droits des travailleurs, des paysans et de la femme, ainsi que la coalition Amour du pays [ائتلاف حب الوطن] ; ou devant l’Université du Caire, mobilisée par le Conglomérat Al Wakeel pour l’investissement.

18 décembre 2017, devant le jardin Dâr al-‘Ulûm, Mounira. « Campagne Pour que tu la construises » ; « Avec les salutations de… »

25 décembre 2017, boulevard Ramsis. « Campagne Pour que tu la construises » ; « Coalition Amour du pays » ; « Le conseil égyptien pour les droits des travailleurs, des paysans et de la femme ».

   

4 février 2018, rue Ahmed Zewail, Université du Caire. Affichages du Conglomérat Al Wakeel pour l’investissement : « Pour que tu la construises » ; « Avec les salutations du Conglomérat Al Wakeel pour l’investissement ». À gauche : « Ô Dieu, fasse que ce pays soit en sécurité »

 

Un deuxième slogan apparaît conjointement dans l’espace public : « Nous sommes tous avec toi, pour l’Égypte » [كلنا معك من اجل مصر].

Les photos qui suivent ont été prises autour de la gare centrale à Ramsis, le 26 décembre 2017. Elles portraient le président avec le slogan « Nous sommes tous avec toi, pour l’Egypte ». Au fond, on retrouve des portraits de jeunes hommes et femmes, un ouvrier, un sheikh et un prêtre devant représenter la diversité du “nous” soutenant le président.

 

26 décembre 2017, devant la gare Ramsis. « Nous sommes tous avec toi, pour l’Egypte » ; « Avec les salutations du Hagg Khaled Hisânayn »

Une affiche portant la même phrase est aperçue sur le boulevard Gesr el-Suez le 2 janvier 2018. Cette fois-ci, au lieu des représentants anonymes d’un peuple divers, le “nous” représenté regroupe des personnalités reconnues, comme le Pape Tawadros II, le Sheikh d’el-Azhar Ahmed Tayyeb et le footballeur Mohammed Salah par exemple. À leurs côtés, une vieille femme inconnue habillée de noir.

2 janvier 2018, Gesr al-Suez. « Nous sommes tous avec toi, pour l’Égypte » ; « Avec les salutations du Conglomérat des compagnies Al Bassam »

Sur le rond-point al Galaa reliant Dokki à Zamalek, le slogan est accompagné d’images de diverses inaugurations réalisées par le président dès la mi-décembre.

14 décembre 2017, midan al-Galaa, Dokki. « Nous sommes tous avec toi pour l’Egypte » ; « Avec les salutations de l’investisseur Ahmed Hasânî al-Nagâr.

 

En janvier, un logo calligraphié aux couleurs du drapeau égyptien se stabilise autour du slogan raccourci « Pour l’Egypte » [من اجل مصر]. Le logo est rapidement mobilisé par diverses personnalités locales qui affichent alors leur soutien à la candidature du président sortant. Le nom du député de la circonscription de Zamalek et de Bulaq, Mohammed al-Mas‘ûd, figure ainsi sur l’ensemble des panneaux mis en place sur la rue 26 juillet en février. Celui du hagg Moustafa Kufta et de sa famille figure sur une grande affiche disposée à El-Qobba, le 7 janvier.

16 février 2018, rue 26 juillet, Zamalek. « Pour l’Égypte » ; « Nous allons achever… l’histoire de la nation (en référence à la conférence éponyme, à l’issue de laquelle le président sortant annonce sa candidature trois jours plus tard) » ; « Le député Mohammed al-Mas’ûd »

7 janvier 2018, El-Qobba. « Avec les salutations du hagg Moustafa Kufta, les enfants de Abu ‘Alaa le hagg Mahmoud Kufta » ; « Campagne Nous sommes tous avec toi, pour l’Égypte »

Alors que se stabilise un slogan « Pour l’Égypte », un collectif de campagne éponyme ouvre une page web et un compte Facebook et établit son siège à Garden City.

 

Un troisième slogan, stabilisé par un logo bleu et mobilisé dès janvier, est Yalla Sissi. On l’aperçoit par exemple sur une affiche de l’avenue Gameat al-Duwal le 14 février. Relativement peu répandu par rapport aux deux autres slogans évoqués, il gagne en visibilité à partir du lancement officiel de la campagne électorale le 24 février (cf. prochains billets).

14 février 2018, avenue Gameat al-Duwal. « Parce que c’est la première fois dans l’histoire de l’Egypte que le Sinaï est relié à l’Egypte par des tunnels géants » ; « Vote Abdel Fattah El-Sissi » ; « Yalla Sissi »

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *