Annuaire de la presse égyptienne

La presse égyptienne est très fournie. Cet article ne prétend pas à l’exhaustivité. La sélection des titres a été effectuée sur la base des journaux dépouillés par la documentation du CEDEJ et des intérêts des chercheurs du CEDEJ et de tous ceux qui s’intéressent aux sciences sociales, politiques et économiques en Egypte. Cette liste comprend la presse généraliste officielle, aussi bien que partisane et indépendante ; dans les différentes langues (arabe, français et anglais).

Les journaux sont rapidement présentés et un lien renvoie à chaque fois à leur site internet propre. La plupart des journaux ont des archives consultables en ligne.

Journaux en ligne:

  • Al-Monitor, Egypt: section égyptienne du site d’information indépendant sur le Moyen-Orient Al-Monitor, en anglais. Al-Monitor, projet lancé en 2012 par l’Américain Jamal Daniel, axe sa démarche sur la mise en perspective, l’analyse politique et le grand reportage plutôt que sur l’information instantanée et les brèves. Pour cela, il ouvre régulièrement ses colonnes à des universitaires spécialistes de la région.
  • Daily news Egypt : site indépendant d’information généraliste créé en 2007, en anglais. La version papier écoule de 10 000 à 40 000 exemplaires par jour. D’après le site internet, Daily News Egypt apporte « des nouvelles économiques, politiques et culturelles, le tout mêlé à de l’analyse ». Se déclarant indépendant et non-sujet à la censure gouvernementale, le journal est connu pour ses valeurs libérales.
  • Egypt independent : site anglophone du journal égyptien Al-Masrî al-Yawm, journal réformiste et libéral. Egypt Independent relaie en langue anglaise des articles de ce dernier. La version papier hebdomadaire a cessé d’émettre en 2013, mais le site web reste accessible. Ce site web offre un éventail assez complet et large de l’actualité, allant de l’information locale et égyptienne à des rubriques plus ouvertes sur la région (Afrique du Nord et Moyen-Orient) mais aussi sur le monde. La société, l’art et les sciences y tiennent une place importante au côté de la politique et de l’économie.
  • Egyptian streets : site d’information généraliste, en anglais. Se revendiquant comme le plus lu des journaux en ligne d’Égypte (600 000 visiteurs mensuels). Très concerné par les problématiques sociétales, Egyptian Streets n’hésite pas à aborder des sujets tabous et controversés dans le pays, tels que le harcèlement sexuel envers les femmes ou les risques environnementaux liés à la politique gouvernementale.
  • Jadaliyya, mention Egypte: section égyptienne du magazine d’analyses critiques et de sciences sociales sur le Moyen-Orient. Disponible uniquement en ligne. Créé en 2010, son développement est intimement lié à celui des réseaux sociaux, puisqu’il offre une tribune à des contributeurs bénévoles, régulièrement des blogueurs. Le but revendiqué est d’apporter des idées neuves et « hors du courant dominant ». Articles principalement en arabe, en anglais et en français.
  • Mada Masr: Magazine d’analyses critiques en arabe et en anglais. Il se revendique dans sa devise comme un média « indépendant et progressiste ». Héritier depuis 2013 de la version papier d’Egypt Independent, ce journal généraliste est notamment reconnu pour ses articles sur l’actualité politique intérieure égyptienne, qui ont parfois été repris par des médias internationaux.
  • The Cairo post : site anglophone du journal égyptien Al-Yum Al Sabi (né en 2008). Site créé en 2013, il appartient lui aussi à cette nouvelle vague de journaux en ligne porteurs de valeurs libérales et réformistes.

Les quotidiens:

  • Akhbâr al-Yawm (Les nouvelles du jour) Quotidien national, fondé par ’Alî et Mustafa Amîn en 1944. Il appartient au groupe Akhbâr al-Yawm, le site donne accès aux autres journaux du groupe Akhbâr al-Yawm.
  • Al-Ahrâm (Les Pyramides) Créé en 1876, il s’agit du principale quotidien égyptien. Il appartient au groupe Al-Ahrâm, contrôlé par l’État. Portail important permettant l’accès à d’autres titres du groupe (en anglais ou en arabe).
  • Al-Destour (La Constitution) : Quotidien généraliste d’information.
  • Al-Fagr (L’Aube) Quotidien indépendant.
  • Al-Gumhûriyya (La République) Quotidien national public. Ce site donne accès aux autres journaux du groupe.
  • Al-Maqâl (L’Article) : Quotidien indépendant, dirigé par Ibrahim Aissa.
  • Al-Masâ’ (Le Soir) Quotidien national appartenant au groupe Al-Gumhûriyya.
  • Al-Masriyyûn (Les Égyptiens) Quotidien indépendant. Recherche et archives depuis janvier 2005 accessibles en ligne.
  • Al-Shurûq (Le Soleil levant) : Quotidien d’information et d’opinions de la maison d’édition indépendante Al-Shurûq.
  • Al-Watan (La Patrie) : Quotidien indépendant.
  • Al-Wafd (La Délégation) Créé par Fou’ad Sarag al-Dîn en 1984, c’est le journal du parti Al-Wafd. Le journal est à tendance libérale. Son président actuel est El-Sayed El-Badawy.
  • Le Progrès égyptien : Quotidien fondé en 1893, il est aujourd’hui le dernier quotidien francophone du pays. La moyenne quotidienne de tirages est estimée autour de 10 000. Publication du groupe Al-Gumhûriyya, il en adopte la ligne pro-gouvernementale. Purement informatif. Supplément littéraire.
  • The Egyptian Gazette Quotidien anglophone. Appartenant lui aussi au groupe Al-Gumhûriyya, il relaie la vision nationaliste et anti-islamiste du pouvoir. Le site n’a pas été mis à jour depuis 2010.

Pour les hebdomadaires et les mensuels cliquez ici…


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search