Paroles de la chanson « Soyez remerciés » (teslam al-ayadi)

Paroles et musique : Moustafa Kamel, représentant du syndicat des musiciens élu en mai 2013.

Cette chanson a été rendue publique  le 19 juillet 2013. Elle rend hommage à l’armée après la destitution du président Morsi le 3 juillet 2013. Elle est devenue une des chansons les plus populaires en Egypte. Les partisans des Frères Musulmans ont composé une chanson en réponse à celle-ci : « tetchal al ayadi », ce qui signifie « soyez paralysés ».

Cette chanson est le fruit de la collaboration de onze chanteurs, parmi lesquelles trois femmes, dont une danseuse du ventre.

Lien du clip-vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=_ETI-mMFAUU

Voici le héros qui a sacrifié sa vie (la photographie du général Sissi apparaît à ce moment-là)

C’est lui qui a fait honneur à ton nom (sous-entendu l’Egypte) et qui s’est sacrifié pour toi

Celui qui a protégé notre terre, sois remercié

Celui qui a protégé notre honneur

Ce sont d’eux [l’armée] dont l’Egypte est fière, comme une mère de ses enfants

Sois remerciée, armée de mon pays

Ouvrons le livre de l’Histoire et racontons aux gens qui ils sont [l’armée]

Dites nous, cheikh et prêtre, qu’est-ce que 1973 ? (année de la victoire de l’Egypte lors de la guerre avec Israël)

Ce sont eux qui ont rendu à l’Egypte sa dignité avec l’aide d’Allah

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Demandez au sable du Sinaï par quel sang il a été baigné : le sang de Hana, Mina (noms chrétiens coptes typiques), ou bien celui des musulmans ?

C’est [celui de] mon cousin ou de mon ami que je connais depuis une dizaine d’années

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Que soit remercié celui qui a juré de rendre notre dignité (couplet destiné au général Sissi)

Tu as dit clairement que tu comptes remettre les choses à leur place

Sois remercié, celui qui a élevé la bannière [de l’Egypte] et sa valeur

Même si c’est une question de vie ou de mort

Qu’Allah te protège, pour tes enfants et pour mes enfants

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Celui (soldat de l’armée égyptienne) qui a dit le jour de nos souffrances : (référence à l’humiliation que connaissait l’Egypte avant la victoire de 1973) « au combat ! »

Il a dit au peuple « je vous redonnerai la joie de vivre ! » et il a posé l’arme sur son cœur

Il a dit « à la vie à la mort, pour l’Egypte ! » et il n’a jamais accepté le compromis [avec Israël]

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Quand nous étions perdus, une voix pleine de tendresse a dit « Je me couperai les mains si quelqu’un pose sa main sur les Egyptiens » (expression égyptienne)

Celui qui a prononcé ces mots est un homme fils d’un homme (« ragel ibn ragel », expression égyptienne à peu près équivalente à « un vrai homme », référence au général Sissi)

Au nom d’Allah tu as tenu tes promesses

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Au nom d’Allah, que la paix soit avec toi, fils de mon pays qui est toujours honnête

Celui à qui son père a transmis la valeur des mains travailleuses

Qu’Allah te protège, fils, toi et tes frères (l’armée)

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Que soit remercié le ventre qui a porté un cœur plus fort que le fer

Apporte-moi une mère dont les larmes ont coulé et dont le cœur est joyeux

De qui est-elle la mère ? C’est ma mère, c’est ta mère. Sois remerciée, mère du martyr (« shahid »)

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

L’Egypte est la mère du monde (« oum al dounia »)

Je peux aller dans mille autres pays mais quand je m’éloigne de toi une seule seconde j’ai l’impression de mourir

L’Egypte a le plus beau des sens, c’est la jolie maison qui nous regroupe

La peine que tu ressens et que nous ressentons aussi, ne dure que quelques heures

Egypte, tes appels [à tes enfants] sont comme des ordres

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Cent mille millions de saluts au soldat, au général et à votre détermination à 100%

Ils ont établi la feuille de route

Je vous adresse un modeste présent, une salutation à l’homme courageux (la photographie du général Sissi apparaît)

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Soyez remerciés, chagrins et moments difficiles qui ont construit les hommes

Celui qui a dit avec fermeté : « Attention à la colère des montagnes ! » (sous-entendu de l’armée)

L’Egypte lui dit aujourd’hui : « Sois remercié, héros qui a prononcé ces mots ! »

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Soyez remerciés, ainsi que vos mains qui ont su tenir leurs promesses

Allah a dit de vous : « Vous êtes les meilleurs soldats » (tiré d’un hadith, parole du prophète)

Soyez remerciés, soyez remerciés jeunes gens [de l’armée] dans la fleur de l’âge

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Celui qui a dit que je dois redonner ses droits au pays (couplet destiné au général Sissi)

Celui qui a dit que je vais traverser le feu

Au nom d’Allah je n’ai pas peur

Celui qui est comme toi, fils de mon pays, doit être porté sur nos épaules

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

L’Egypte fait appel à nous pour que nous joignions nos mains

Qui sont ceux qui pourraient être nos ennemis ?

C’est l’Egypte qui nous a élevés grâce à ses biens et nous ne la laisserons pas à d’autres

Allah va sans aucun doute assurer sa victoire grâce à Sa volonté : Egypte ! Egypte !

Qui peut remplacer l’Egypte ?

Celui qui a veillé au bord du Nil et a bu le thé en contemplant la lune, celui-là a dit « Allah ! » (sous-entendu « quelle merveille »)

Egypte, femme au-dessus de toutes les autres (expression égyptien : « set al-kol »)

Ô mon pays, ô cœur plus blanc (pur) que le jasmin

Quand mes yeux tombent sur toi j’oublie ma peine

Egypte, tes appels [à tes enfants] sont comme des ordres

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Celui (soldat de l’armée égyptienne) qui protège mon territoire, qui garde nos frontières

Celui-ci protège mes biens, il protège mon honneur : sa famille ne sait pas s’il reviendra

Celui qui se tenait au bord du canal [de Suez] et dont le cœur est plus dur que la poudre à canon

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Celui (soldat de l’armée égyptienne) qui a brandi le drapeau [d’Egypte]  au milieu d’une mer de peine et de feu

Celui qui a dit : « Je connais sa valeur (sous-entendu de l’Egypte), je ne reviendrai pas si je suis vaincu »

Nous avons obtenu la victoire aux poings de nos jeunes, nos fils et nos grands frères

Refrain : Sois remerciée, sois remerciée, armée de mon pays

Vive l’Egypte !

S’affiche à l’écran :

Remerciement à tous ceux qui ont participé

–        les Forces Armées, Département des Affaires morales

–        le Syndicat des Musiciens

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *